RAPPEL : à l’ATTENTION des éleveurs : ne pas croiser un chien merle avec une chienne merle. Du fait de ce gène, il y a en effet un risque de voir apparaître dans la portée des chiots homozygotes, qui seront très blancs et porteurs de malformations (aveugles, sourds…). Toujours croiser un merle avec un chien non porteur (fauve ou noir par exemple).



Eleveurs : surveillez les chaleurs de vos chiennes ! Vous pouvez ensuite contacter l’association pour trouver un bon mâle. L’association ne peut s’occuper ensuite de placer tous les chiots, mais elle peut fournir un accompagnement, des conseils, etc.

Les chiens de première génération devront être suivis pour la généalogie de la population : nom et coordonnées du naisseur, nom et coordonnées du/des propriétaire(s), nom du père et de la mère (et grands-parents si possible), origine de ces parents, photographies du chien.

A terme, la construction d’un chenil permettra différentes saillies et le suivi du dressage de quelques chiens au travail.


ACHAT D’UN CHIOT : CE QU’IL FAUT SAVOIR 

 

L’achat d’un « chiot Berger d’Auvergne » ne s’improvise pas et l’association est là

pour vous accompagner dans vos choix. N’hésitez pas à nous consulter.

 

Quelques conseils :

 

  • Rechercher des chiots dont les parents sont labellisés par notre association, c’est-à-dire issus de reproducteurs à la morphologie satisfaisante et aux aptitudes bergères avérées.
  • Un chiot dont les parents ne sont pas labellisés risque de ne pas être un vrai berger d’Auvergne. Les annonces portant des mentions : chiots d’Auvergne, type berger d‘Auvergne,grands-parents indiqués comme labellisés (mais pas les parents), etc. ne sont pas assez explicites.Nous contacter en cas de doute.

Attention : les reproducteurs non labellisés peuvent présenter une morphologie éloignée du standard : poil long, type basset ou taille trop élevée, trop de blanc sur le corps, etc.

La probabilité pour que votre futur chien soit labellisé, s’il descend de tels reproducteurs, sera très faible.

 

  • PRIX du chiot : les « chiots Berger d’Auvergne » issus de parents labellisés par notre association sont vendus autour de 500€. Les chiots issus de parents non labellisés et indiqués comme étant des bergers d’Auvergne sont souvent proposés au même tarif mais sans aucune certitude quant à l’origine des reproducteurs.

 

Les annonces émises par les vendeurs de chiots issus de parents non labellisés par

« L’association de sauvegarde du Chien Berger d’Auvergne » relèvent de leur seule et entière responsabilité.



Les nouvelles du berger d'Auvergne sur Facebook...

Retrouvez l'actu et des photos du berger d'Auvergne sur la page Facebook de l'Association.

A la radio...

Une chronique sur RTL

et sur RMC

...et des articles d'actualité plus approfondis ci-dessous

Un article dans le journal la Montagne du 30 octobre 2018 sur l'Assemblée Générale de l'ASCBA (27 octobre 2018)

Un appel pour un berger d'Auvergne à l'Elysée (28 juin 2017)

Un reportage sur France 3 !

Un article dans le journal La Montagne du 21 février 2016.

Sur le blog Les Biodiversitaires, vous trouverez également des articles d'actualité sur ce chien et sa sauvegarde :

- Sauvegarde du chien berger d'Auvergne, nouvelles 2016 (15 octobre 2016)

- Chiens bergers d'Auvergne : au travail ! (28 novembre 2015)

- Présentation du chien berger d'Auvergne à la Fête de la Chèvre du Massif central (23 juillet 2015)

- Chien berger d’Auvergne : du nouveau (26 mai 2015)

- Le premier chien berger d’Auvergne… breton ! (29 mars 2015)

- Chien Berger d’Auvergne : les portées d'automne ! (17 novembre 2014)

- Chien berger d’Auvergne : la sauvegarde s’organise (31 juillet 2014)

- Le chien berger d’Auvergne n’a pas disparu ! (12 mai 2014)

- Le berger d’Auvergne a-t-il disparu ? (31 mars 2013)

 


Le dernier bulletin d'information aux adhérents

Télécharger
Bulletin n°1
Lettre d'info aux adhérents berger d'Auv
Document Adobe Acrobat 645.8 KB

Continuons de chercher les chiens berger d’Auvergne !

L’association de sauvegarde du chien de berger d’Auvergne continue de faire passer des avis de recherche de chiens, à la fois à travers la presse vétérinaire (le Point Vétérinaire en a fait la Une de son site web, le 1er septembre dernier), mais aussi en direct, par bouche à oreille.

Nous avons pour cela conçu la petite affichette suivante. Elle est téléchargeable ici sur le site web du chien ou bien ci-dessous en haute définition. Merci à tous les Auvergnats qui le veulent de l’imprimer et de l’afficher par exemple dans les boulangeries ou dans les cabinets vétérinaires après autorisation de leur propriétaire.

Et n'hésitez pas à la faire circuler (en Auvergne uniquement) !

Télécharger
Affichette à télécharger ici.
Recherche chien Berger d'Auvergne - ASCB
Image JPG 1.3 MB

Il est encore trop tôt pour se prononcer sur les chiens nés depuis 2014 et qui ont été placés chez des éleveurs et quelques particuliers. Certains ne sont pas tout à fait dans le type, mais l’objectif premier est de reconstituer une population de chiens bergers de travail. La sélection morphologique, sans être négligée, est plus facile que la maintenance des capacités remarquables qu’a le berger d’Auvergne : chien de travail, chien de garde et même chien de chasse.

Les choses avancent donc bien. Rappelons que le berger d’Auvergne n’est pas limité au Cantal ! On en trouvait dans toute l’Auvergne et sans doute tout le Massif central. Aussi si vous habitez des départements limitrophes au Cantal et que vous avez connaissance ou possédez des chiens de ce type, n’hésitez pas nous contacter !